26 octobre 2018 APF France handicap : #DépasserLesApparences

« Les personnes en situation de handicap sont inaptes au travail ; elles sont renfermées sur elles-mêmes ; elles n’ont pas de vie sexuelle ; elles sont incapables de communiquer… »

La liste des préjugés dont sont victimes les personnes en situation de handicap est longue, que le handicap soit visible ou qu’il ne le soit pas du tout.

Parce qu’une personne ne se réduit pas à son handicap, il est plus que temps de combattre ces préjugés. Comment ? En remettant en question nos idées reçues.

http://h0k8.mjt.lu/nl2/h0k8/ln1jw.html


15 février 2018 APF – Association des Paralysés de France

#LaPhraseDeTrop

"Tu ne serais pas mieux avec une valide ?", "Est-ce que le handicap, ça s’attrape ?"... ces petites phrases assassines sont entendues au quotidien par les personnes en situation de handicap et leurs proches. Pour dénoncer ces clichés et faire changer le regard de ceux qui les véhiculent, nous lançons la série de vidéo #LaPhraseDeTrop.

L’APF réveille la majorité présidentielle !

Casseroles, sifflets et mégaphones ont été nécessaires pour réveiller les députés de la majorité en ce lundi 29 janvier 2018. Car pour dénoncer l’intox de la revalorisation de l’AAH, l’APF n’a pas hésité à venir faire du bruit aux aurores devant les permanences parlementaires. Découvrez cette manifestation en images et dans les médias.

En immersion avec les jeunes accueillis par l’APF !

Pendant plusieurs jours, le journaliste Franck Seuret s’est immergé à l’Institut d’Éducation Motrice et Formation Professionnelle Le Chevalon, géré par l’APF, pour la réalisation d’un reportage. Il y brosse le portrait de plusieurs jeunes, qui partagent leur quotidien entre scolarisation en milieu ordinaire et vie à l’IEM.

Don de jours de congés pour les aidants : vrai besoin, fausse réponse

Mercredi 31 janvier 2018, le Sénat a validé le projet de loi autorisant les salariés à faire don de leurs congés à un collègue s’occupant d’un proche fragilisé. Alors que le gouvernement se félicite de cette mesure, on peut y voir un désengagement de l’État envers les aidants, qui devront compter sur la générosité de leur entourage plutôt que sur la solidarité nationale.

http://h0k8.mjt.lu/nl2/h0k8/lwvir.html


6 mars 2017 APF – Association des Paralysés de France : La Semaine Nationale des Personnes Handicapées Physiques du 13 au 19 mars 2017

A l’occasion de la semaine nationale des personnes handicapées physiques, l’Association des Paralysés de France (APF) organise une opération de collecte de fonds, du 13 au 19 mars 2017, dans toute la France. Ces fonds permettront à l’APF de mener à bien des projets et actions de proximité afin de créer du lien social pour les personnes en situation de handicap.

Cette année, un nouveau mode de collecte est possible : le don par SMS ! Il suffit de taper « DON2 » ou « DON5 » au 92 033 : 2€ ou 5€ seront prélevés sur la facture téléphonique du donateur et reversé aux délégations de l’APF qui organisent également des actions de proximité pour les personnes en situation de handicap.

L’APF invite donc le public à faire un geste solidaire, de proximité, lors de cette semaine sous la forme d’un don ou d’un achat, mais aussi en acceptant d’être bénévole lors de cette semaine de collecte de fonds.

Le résultat de la collecte de dons permettra aux délégations de l’APF de poursuivre et d’amplifier de nombreux projets pour lutter contre les discriminations dont sont victimes les personnes en situation de handicap : rompre l’isolement, favoriser l’accessibilité des lieux publics, développer l’accompagnement social, etc.

https://www.apf.asso.fr/actualite/faites-un-geste-solidaire-par-sms-ou-aupres-de-nos-delegations-2647

https://www.apf.asso.fr/sites/default/files/cp_semaine_nat_2017.pdf?token=8N5zR_km


19 décembre 2016 APF – Association des Paralysés de France : Pour une société solidaire, ouverte à toutes et à tous

En 2017, nous serons appelés à élire nos représentants politiques pour les 5 prochaines années. Ces élections ne semblent offrir aucune perspective d’amélioration d’une situation que l’on peut qualifier d’urgence sociale de masse. En effet, pour un nombre croissant de personnes vivant en France aujourd’hui, les besoins essentiels ne sont plus assurés. Des millions de personnes se retrouvent peu à peu exclues de toute vie sociale et citoyenne. Et aucune politique publique efficace n’est mise en œuvre pour y remédier. Plus grave, dans notre société, se diffuse l’idée que les droits des uns se gagnent aux dépens de ceux des autres. Une remise en cause de l’idée même de solidarité qui nous inquiète.

https://2017agirensemble.fr/


10 novembre 2016 Emploi et handicap sous le quinquennat Hollande : reculs, initiatives et résultats

À quelques jours de la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées, l’Association des paralysés de France (APF) dresse un premier bilan du quinquennat de François Hollande en matière d’emploi des personnes en situation de handicap.

Durant ces 5 années, le nombre de demandeurs d’emploi en situation de handicap a largement augmenté atteignant 486 546 personnes tandis que le modèle économique des Fonds public et privé pour l’emploi des personnes handicapées, affaibli par des décisions de ponctions et d’exonérations successives du gouvernement, se révèle inadapté pour couvrir demain leurs missions d’accès et de maintien dans l’emploi.

http://presse.blogs.apf.asso.fr/archive/2016/11/08/emploi-et-handicap-sous-le-quinquennat-hollande-reculs-initi-95452.html


17 novembre 2015 APF – Association des Paralysés de France : ATTENTATS DU 13 NOVEMBRE 2015 : Ensemble pour nos libertés fondamentales !

L’Association des Paralysés de France (APF) est profondément bouleversée et choquée par les
événements dramatiques survenus à Paris et Saint-Denis dans la nuit du vendredi 13 novembre.
L’association adresse ses condoléances aux familles endeuillées et réaffirme son soutien aux
victimes ainsi qu’à toutes les personnes touchées par ces attentats barbares.
Au-delà de la colère et de la tristesse qui nous submergent, nous devons dépasser la peur,
terreau de l’intolérance et lutter contre toutes les formes d’exclusion et de rejet de l’autre.
En ces heures sombres, il est en effet plus que jamais nécessaire de nous mobiliser pour
préserver et défendre nos libertés fondamentales.
Aujourd’hui, l’APF, fidèle à ses valeurs fondées sur les droits de l’homme, réaffirme sa volonté
de construire une société non-discriminante, libre, juste et solidaire. Une société qui refuse la
violence mais aussi la stigmatisation et le repli sur soi. Une société inclusive !
Dans cet esprit, l’association, actrice de la société civile, soutient et soutiendra toutes les
initiatives poursuivant cet objectif humaniste d’un « vivre ensemble » dans le cadre de nos
valeurs républicaines de Liberté, d’Egalité et de Fraternité.
Alain Rochon
Président de l’APF
Prosper TEBOUL
Directeur général de l’APF


12 octobre 2015 APF – Association des Paralysés de France : ALERTE SUR L’ACCES AUX DROITS DES PERSONNES HANDICAPEES ET DE LEUR FAMILLE : Stop à la casse des Maisons départementales !

Le 14 octobre l’APF appelle à une journée nationale d’actions afin de dénoncer les menaces qui pèsent sur les Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH), notamment, dans le cadre, du projet de loi d’adaptation de la société au vieillissement.

Depuis janvier 2014, l’APF est en effet mobilisée face à l’inquiétante question du devenir des MDPH dont l’indépendance et l’impartialité décisionnelle sont remises en cause par la politique de certains conseils départementaux.
Ces guichets uniques d’accès aux droits, grande avancée de la loi handicap de 2005, sont en danger : ils pourraient être remplacés par des dispositifs de plus en plus intégrés aux Conseils départementaux avec le risque de désavantages certains pour les personnes en situation de handicap et leur famille. Alors que de nombreuses personnes expriment déjà leurs difficultés pour accéder à leurs droits, cette remise en cause des MDPH va accroître ces complications !

Aujourd’hui la priorité n’est pas de modifier les MDPH mais bien de leur donner des moyens supplémentaires afin d’améliorer leur fonctionnement dans l’objectif de répondre efficacement aux attentes et besoins des personnes.
Ainsi, l’APF a lancé en mars dernier la campagne « Touche pas à ma MDPH ! » accompagnée d’une pétition en ligne sur www.change.org/TouchePasAMaMDPHpour interpeller le président de la République et le Premier ministre et demander des MDPH renforcées et indépendantes pour pouvoir accomplir toutes leurs missions. Cette pétition a recueilli plus de 34 000 soutiens !

Créées par la loi handicap du 11 février 2005, les MDPH sont des dispositifs d’accueil unique qui répondent à toutes les demandes et besoins des personnes en situation de handicap et de leur famille. Ainsi, elles interviennent dans tous les domaines de la vie des personnes et leur permettent d’accéder à de nombreux droits et services tels que :
 un parcours de scolarisation pour un enfant en situation de handicap ;
 un parcours de formation, un parcours universitaire pour un jeune adulte ;
 un parcours de formation et d’emploi pour un adulte ;
 un accompagnement par un service à domicile ou un accompagnement dans le cadre d’une structure d’hébergement spécifique, dans la cadre du libre choix du mode de vie des personnes en situation de handicap ;
 un droit à la compensation des conséquences de son handicap (enfant, adulte) ;
 une allocation de ressources pour un adulte ne pouvant pas travailler en raison de son handicap ou pour la famille d’un enfant en situation de handicap etc.
Les MDPH sont donc indispensables au quotidien pour toutes les personnes en situation de handicap et leur famille ainsi que pour tous les partenaires qui concourent à ses missions. Les MDPH sont également des lieux où tous les acteurs et/ou décideurs qui participent à l’accompagnement des personnes sont impliqués dans son pilotage. Ainsi, l’État, le Conseil départemental, les associations, l’ARS, la CAF et encore d’autres organismes collaborent au sein du groupement d’intérêt public (GIP) des MDPH et garantissent son indépendance et la participation pleine et entière de tous les acteurs concernés par ces politiques.
Des principes d’indépendance et de participation des acteurs qui pourraient être remis en cause par :
 les projets locaux de certains Conseils départementaux qui tentent d’intégrer les MDPH dans l’organigramme de leurs services et ainsi les priver de leur indépendance ;
 la pratique d’autres départements qui minorent les rôles des co-acteurs des commissions exécutives des MDPH ;
 les services de l’Etat qui ne participent pas ou peu au copilotage ;
 le projet de loi d’adaptation de la société au vieillissement, sous couvert des Maisons de l’Autonomie.

L’APF alerte le gouvernement sur le fait que laisser ces Conseils départementaux gérer ce pilotage à travers le prisme de leurs seules compétences comporte un grave risque de dérives : une aggravation des réductions des droits pour les personnes en situation de handicap et de fortes disparités de traitement sur le territoire en particulier pour l’octroi de prestations.

Face à cela, l’APF lance cette campagne nationale de mobilisation pour sauver les MDPH ! Car la priorité est bien de renforcer leurs moyens et de garantir leur indépendance et non de créer un nouveau dispositif ou de tenter de l’assimiler aux seuls Conseils départementaux, ce qui serait un net recul pour les droits des personnes en situation de handicap et de leur famille.
.
Et c’est pourquoi, l’APF dit « STOP » à ces projets et pratiques et demande à madame la ministre Marisol Touraine d’arrêter le saccage et la démolition des MDPH. La priorité est de garantir leur indépendance, avec la coparticipation pleine et entière de tous les acteurs du GIP et de renforcer leurs moyens à la hauteur des missions qui leur sont confiées !


3 septembre 2015 APF – Association des Paralysés de France : HANDIDON, du 1er septembre au 1er décembre 2015

L’APF – Association des Paralysés de France – organise pour la 2 ème année consécutive un grand jeu-collecte national « HANDIDON », dont le parrain est Thierry Beccaro.
L’opération est soutenue notamment par deux partenariats avec Radio France et Conforama.
Il s’agit d’une opération de solidarité en faveur des personnes en situation de handicap, qui se déroule du 1er septembre au 1er décembre 2015 dans tous les départements français, période pendant laquelle des bénévoles, volontaires, salariés, adhérents, partenaires, se mobiliseront pour proposer des tickets au prix de 2€.
Un tirage au sort régional aura lieu le 10 décembre et un tirage national le 17 décembre
avec, à la clé, des lots pour les participants : Peugeot 2008, séjours de vacances, home-cinéma, tablettes numériques ...
Dans l’Yonne, la délégation APF met tout en œuvre pour mobiliser fortement le public du département et organisera, pendant les 3 mois de la durée du jeu, des ventes de tickets dans plusieurs villes : Auxerre, Sens, Avallon, Monéteau, .. dans des lieux tels que écoles, grandes
surfaces, marchés, et auprès des mairies et partenaires.
Les fonds collectés dans l’Yonne grâce à HandiDon permettront de financer, dans le département, des actions concrètes en faveur de personnes touchées par le handicap.
Pour plus d’informations, vous pouvez contacter :
Dominique Pierret, directrice de la délégation APF de l’Yonne, 06 77 42 63 03


5 avril 2021

http://www.apf.asso.fr/

Par APF France handicap

Publié le lundi 5 avril 2021

Mis à jour le mercredi 19 avril 2023