Le spectre de la guerre civile 12.07.24
Emmanuel Macron augmente la réalité en la redoublant de toutes les possibilités et craintes que la fiction a potentialisées dans notre imaginaire. Comme dans la série, La Fièvre, d’où vient l’expression « guerre civile » qu’il a employée tactiquement devant des caméras, et qui vient elle-même de nos écrans.
https://aoc.media/opinion/2024/07/11/le-spectre-de-la-guerre-civile/

 Dans quelle société désirons-nous vivre ? 9.07.24
Au-delà des programmes électoraux, chacun perçoit que l’enjeu est d’une autre nature : il s’agit de savoir dans quelle société nous désirons vivre.
https://theconversation.com/dans-quelle-societe-desirons-nous-vivre-233730

 « Les événements actuels sont le résultat d’une crise profonde » 8.07.24
Comment comprendre l’accélération de la vie politique et le tourbillon qui bouscule la France depuis l’annonce de la dissolution de l’Assemblée nationale par Emmanuel Macron, le 9 juin ? La crise politique actuelle était-elle inéluctable ? L’historien Mathias Bernard, spécialiste de la Ve République, revient sur les principaux enjeux de cette séquence inédite.
https://theconversation.com/les-evenements-actuels-sont-le-resultat-dune-crise-profonde-233648

 Le visage français d’une révolution conservatrice globale 18.06.24
Le macronisme et le Rassemblement national, dans leur double refus de la droite et de la gauche et dans leur rejet commun d’un « système » dont ils profitent pourtant largement, occupent tous deux un même positionnement sur l’échiquier politique, celui de révolutionnaires conservateurs.
https://aoc.media/analyse/2024/06/18/le-visage-francais-dune-revolution-conservatrice-globale/

 2024, la plus grosse année électorale de l’histoire 15.01.24
Inde, Taïwan, États-Unis, Bangladesh, Royaume-Uni, Parlement européen... 2024 est une année de vote pour une grande partie du monde. Les médias indés nous aident à anticiper et comprendre « la plus grosse année électorale de l’histoire ».
https://basta.media/2024-la-plus-grosse-annee-electorale-de-l-histoire

 Pourquoi la méritocratie n’est qu’une illusion 10.11.23
À droite de l’échiquier politique, on défend bien souvent la notion de mérite comme un critère pertinent pour arbitrer les conditions de vie des personnes. Un logiciel chimérique, faisant fi du déterminisme social et du droit à la dignité. Ce mythe permet surtout de justifier l’accaparement des richesses par une minorité et l’asservissement par le travail.
https://mrmondialisation.org/meritocratie-illusion-existe-pas/

 Virginie Despentes : Se soulever pour trouver l’air, Terrestres, juin 2023
 La crise démocratique peut-elle être résolue par la réforme des institutions ?, The Conversation, juin 2023
 Annie Ernaux : « Les Soulèvements de la Terre sont un mouvement pour la vie », Reporterre, juin 2023
 Syndrome du larbin : ces gens qui défendent leurs bourreaux
Depuis la nuit des temps, une minorité d’êtres humains a toujours réussi à soumettre le plus grand nombre. Notamment la bourgeoisie, comme Nicolas Framont l’expliquait dans une interview récente. Et si beaucoup de voix se sont souvent élevées contre cet état de fait, d’autres, en revanche, ont systématiquement défendu des dominants à l’encontre de leurs propres intérêts. Ce phénomène est nommé le « syndrome du larbin ».
https://mrmondialisation.org/syndrome-larbin-gens-defendent-bourreaux/

 "La crise démocratique est à son apogée" : pour l’historien Jean Garrigues, la bataille des retraites "a testé la crédibilité présidentielle", France Info, avril 2023
 Faire société aujourd’hui : ce qui nous lie encore, avec Serge Paugam Sociologue, directeur d’études et responsable de la formation doctorale Sociologie à l’EHESS

Par Rédaction Yonne Lautre

Publié le vendredi 12 juillet 2024

Mis à jour le vendredi 12 juillet 2024