Rubriques > Pour les forêts et l’agroforesterie > Monde > Agir pour la forêt & l’agroforesterie dans le Monde > Afrique : Agir pour la forêt & l’agroforesterie >

Burkina Faso : Pamoussa Ouedraogo : « Nous sommes dans une logique de valorisation des ressources forestières et en même temps, nous faisons de la conservation »

Agir pour la forêt et l’agro-foresterie

 Pamoussa Ouedraogo : « Nous sommes dans une logique de valorisation des ressources forestières et en même temps, nous faisons de la conservation » 2.07.24
Pamoussa Ouedraogo, Secrétaire permanent du Conseil National pour le Développement Durable du Burkina Faso, présente les politiques et stratégies mises en œuvre pour relever les défis du développement durable au Burkina Faso.
Ce pays du Sahel particulièrement vulnérable à la désertification, fait face à des taux alarmants de déforestation et de dégradation des terres, principalement dus à l’expansion agricole, à la coupe de bois pour le combustible et la construction, ainsi qu’aux pressions démographiques croissantes. Selon une étude, le pays a enregistré une perte nette de 1 838 854 hectares de superficie forestière entre 2000 et 2022.
Face à l’ampleur de la situation, le gouvernement met en œuvre des politiques visant à protéger les zones forestières restantes et à restaurer les terres dégradées. Les initiatives et pratiques déployées à cet effet, ont pour ambition de concilier préservation environnementale et développement socio-économique.
En encourageant la participation des communautés locales à la gestion des ressources, les autorités burkinabè veulent allier la conservation des forêts avec les besoins socio-économiques des populations locales, tout en promouvant des pratiques durables de gestion des terres.
https://fr.mongabay.com/2024/06/nous-sommes-dans-une-logique-de-valorisation-des-ressources-forestieres-et-en-meme-temps-nous-faisons-de-la-conservation/

 « Il était l’homme qui arrêta le désert : à la mémoire de Yacouba Sawadogo » 7.02.24
Il avait créé une forêt sur des terres arides au Burkina Faso : le paysan Yacouba Sawadogo est mort le 3 décembre 2023. « Puissions-nous, à notre tour, devenir des faiseurs de nuages », écrit dans cette tribune le géographe Damien Deville.
https://reporterre.net/Il-etait-l-homme-qui-arreta-le-desert-a-la-memoire-de-Yacouba-Sawadogo

 Burkina Faso : de père en fils, les Sawadogo face à l’avancée du désert 17.11.23
40 ans après le démarrage de son « projet fou », Yacouba Sawadogo a donné naissance à une forêt aux portes du Sahel. Elle est aujourd’hui entretenue par son fils, Lookman Sawadogo.
Avec son association, il développe de nombreux projets pour faire face au changement climatique et à l’insécurité.
Les résultats d’une étude publiée cette année confirment les bénéfices d’une telle forêt pour préserver la faune et la flore et améliorer les moyens de subsistance des communautés.
https://fr.mongabay.com/2023/11/burkina-faso-de-pere-en-fils-les-sawadogo-face-a-lavancee-du-desert/

 Le bois de rose menacé par l’activité humaine et le changement climatique, Mongabay, mars 2023

Par Rédaction Yonne Lautre

Publié le lundi 1er juillet 2024

Mis à jour le mardi 2 juillet 2024